Ville 30 : Statut des axes Madoux – Orban et Parmentier – Grandchamp

IMPORTANT : CONSULTATION À DESTINATION DES HABITANTS DES VOIRIES CONCERNÉES

Vous pouvez retrouver les argumentaires communaux et régionaux ainsi que le formulaire de réponse au bas de cette page.

Jusqu’au 31 décembre dernier, le 50 km/h était la vitesse maximale autorisée sur les axes Madoux/Orban et Parmentier/Grandchamp, chacun contenant toutefois des « zones 30 » aux endroits nécessaires comme les abords d’école.

Depuis ce 1er janvier 2021, le 30 km/h est devenu la règle générale dans les rues de la capitale.
Les exceptions : sur certains grands axes, la vitesse est limitée à 50 ou 70 km/h. Dans les zones de rencontre, la vitesse est limitée à 20 km/h.

Dans le quartier de Stockel, à savoir la partie de la commune située à l’est du boulevard de la Woluwe et de l’avenue de Tervueren, il y a deux axes sur lesquelles la commune obtenir l’opinion des habitants : l’axe Madoux/Orban et l’axe Parmentier/Grandchamp.

La Commune propose que l’axe Madoux/Orban soit remis à 50km/heures et que Parmentier/Grandchamp soit mis à 30 km/h.

La Région avait proposé que ces deux axes Orban-Madoux et Parmentier/Grandchamp soient mis à 30km/h.

Le plan actuel est mis en œuvre depuis le 1er janvier 2021, mais la situation n’est pas figée. La Région et la Commune veulent ainsi tenir compte des remarques des habitants et de l’expérience de terrain, et faire des adaptations en conséquence.

Compte tenu de ces éléments, nous voulons être à l’écoute de chacun, observateur privilégié de son quartier, nous nous proposons de vous consulter.

Pour cela, nous vous invitons à réagir pour le 01/03/2021 par le biais du formulaire que vous trouverez ci-dessous.

 

ARGUMENTS DE LA COMMUNE DE WOLUWE-SAINT-PIERRE

Dans la lignée de sa politique de mobilité, la commune estime que, pour que la Ville 30 soit respectée, il est nécessaire de préserver des axes structurants (dont la limitation de vitesse sera maintenue à 50 km/h) permettant de lier les principaux quartiers de son territoire. Le rôle de ces collecteurs de quartier est essentiel en ce sens qu’ils constitueront l’axe privilégié par les automobilistes et permettront d’apaiser davantage les voiries résidentielles. Si cette logique n’est pas respectée, le risque est grand de voir le trafic percoler à travers des voiries plus étroites et qui ne sont pas aménagées pour accueillir un transit important.

Dans l’avis de la commune, ce rôle permettant de relier le quartier de Stockel à l’avenue de Tervueren, devrait être celui de l’avenue Orban-Madoux, et ce pour plusieurs raisons :

  • Cet axe est une liaison directe vers la place Dumon, qui est un pôle commercial important de la commune ;
  • Il dispose d’une voie latérale parallèle, séparée de la chaussée principale, accessible seulement à la circulation locale, où la vitesse y est limitée à 20 km/h et qui représente un itinéraire tout à fait adapté et sécurisé pour les cyclistes ;
  • La typologie de la voirie, ses nombreux feux de circulation et ses rétrécissements aux abords des arrêts de tram sont autant de contraintes physiques obligeant naturellement l’automobiliste à ne pas dépasser le 50 km/h.
  • Enfin, cet axe comporte déjà des zones 30 pour préserver les lieux à risque (écoles, etc.). Ces zones 30 seront bien entendu maintenues dans tous les cas.

L’avenue Parmentier et Grandchamp, en revanche :

  • Est un accès moins direct vers les quartiers commerçants ;
  • Est un axe résidentiel accidentogène présentant de nombreuses priorités de droite, courbes et problèmes de visibilité ;
  • Dispose déjà de nombreux ralentisseurs et de plusieurs zones à 30 km/h (présence d’une école, d’un club de tennis et d’un club de Hockey).

 

ARGUMENTS DE LA RÉGION BRUXELLOISE

Arguments de la Région pour définir le régime de vitesse sur ces deux axes :

  • Orban/Madoux : (voirie régionale)

Plusieurs sections de l’axe étaient déjà en Zone 30, abords d’école avant janvier 2021.

De plus, l’axe Orban/ Madoux présente une chaussée étroite, avec plusieurs risques en termes de sécurité routière :

  • Les arrêts de tram présents sur ces axes sont étroits et pourtant fort fréquentés, notamment par les élèves et autres usagers du tram. Ces usagers en attente sur des ilots étroits sont donc exposés au trafic.
  • Les véhicules circulant le long du site du tram ont tendance à serrer à gauche, avec un risque de collision avec les conducteurs venant en sens inverse
  • Les conducteurs circulant vers la place Dumon ont également tendance à tenir leur droite et à coller les véhicules en stationnement, rendant la sortie de son véhicule compliquée pour un conducteur.
  • L’axe mène à la place Dumon qui est une zone de rencontre  où la vitesse est limitée à 20km/h.

La zone à proximité de l’école et des traversées ont besoin d’être apaisées, notamment pour la circulation des élèves autour de l’école et des arrêts de trams.

Le fait de placer le même régime de vitesse sur tout l’axe rend la règle plus claire.

Par contre, il est évident que Bruxelles Mobilité avait bien intégré le besoin de mesures d’accompagnement au niveau de l’infrastructure et du contrôle de la vitesse (par exemple, le placement d’un radar fixe). Une évaluation de la mesure est bien prévue. 

Pour ces raisons la Région a décidé de ne pas faire exception à la vitesse de base de 30km/h dans l’agglomération pour l’axe Orban/Madoux.

  • Avenue  Parmentier (voirie communale)

La Région avait fait part de l’avis régional sur cet axe qui était de le mettre à 30km/h.

Arguments : il s’agit d’une voirie de quartier. La présence de pentes fortes, courbes, voirie relativement étroite avec de nombreuses priorités de droite, de traversées piétonnes, la présence d’une séniorerie, de clubs sportifs, et d’écoles plaident pour une vitesse modérée. La rue était déjà partiellement déjà en zone 30, il est  donc plus lisible de mettre l’ensemble du tronçon à 30.

Cet axe est la continuité de l’avenue Grandchamp, également un quartier très résidentiel où la commune a placé des ralentisseur pour apaiser le trafic.

Nous comprenons la demande d’avoir un axe structurant dans le quartier. Orban est classée comme voirie Confort pour les voitures. Toutefois, pour les raisons et critères cités ci-dessus, il semble important pour la Région de maintenir cet axe à 30km/h. En effet, un axe structurant s’il permet aux voitures de circuler ne classe pas automatiquement la vitesse autorisée à 50km/h, ce qui est le cas pour les voiries AutoPLus.

Pour ces raisons la Région recommandait à la commune de ne pas faire exception à la règle générale de 30km/h sur l’axe Parmentier .

Pourquoi la Ville 30 ?

Rouler à maximum 30 km/h presque partout, ce sont des bénéfices importants pour tout le monde : plus de sécurité routière, moins d’accidents graves, moins de bruit… Une Ville apaisée . Vous pouvez retrouver plus d’info sur la Ville 30 sur https://ville30.brussels